lundi 15 octobre 2012

Voici la petite nouveauté-surprise que nous préparons depuis quelques séances, et dont je ne vous avais pas encore parlé !! J'attendais que le travail de préparation soit terminé et que nous ayons fait nos premiers pas à cheval.... pour dévoiler cette nouvelle activité de tir à l'arc dans laquelle nous nous sommes lancés ! :)
Je vais maintenant pouvoir vous raconter comment on en est arrivé là :)

 

*****

Il y a plusieurs mois, voir années ? que l'idée de faire du tir à l'arc à cheval m'avait traversée l'esprit, mais j'avais d'autres choses à faire en priorité et je ne m'y connaissais rien en tir à l'arc.
Il y a quelques semaines, Joseph et moi sommes allés voir le dernier Disney/Pixar, "Rebelle" : une jeune fille comme héroïne, un genre d'irish cob comme cheval, du tir à l'arc... L'idée d'essayer à refait surface et cette fois-ci, j'ai été super motivée car je savais comment m'y prendre, où demander de l'aide !

Joseph et moi sommes allés passer un petit week-end en Auvergne chez les parents de Joseph, et comme je sais qu'ils ont des arcs, le père de Joseph m'a fait une première petite initiation. A pieds bien sur... ! Avant d'acheter un arc, de me lancer, je voulais vérifier que je n'étais pas une grosse nulle et que ça me plaisait.
De retour dans mon coin, j'ai contacté Isabelle, une amie, prof de tir à l'arc, qui m'a gentiment donné plein de conseils. Bien sur elle ne connaissait pas spécialement le tir à l'arc à cheval, mais en m'apprenant déjà les bases nécessaires pour tirer à pieds, ça allait bien m'aider !
Joseph et moi sommes allés passer un après-midi chez Isabelle, Lucile sa fille m'a gentiment prêté son arc et tout le monde m'a donné des bons conseils. L'arc sur lequel j'ai pu m'entrainer était un arc de tir de précision, avec viseur etc : on doit prendre son temps, fermer un oeil, aligner la flèche avec ceci, ceci et cela... ce n'est pas du tout la même technique qu'en tir à l'arc à cheval, où on fait ce qu'on appelle du tir "instinctif" : pas le temps de viser, fermer un oeil, attendre, il faut tirer vite, enchainer, et c'est par la répétition des tirs et des expériences que le cerveau analyse tout seul les résultats et nous fait progresser, un peu inconsciemment. Une technique de tir qui me correspond beaucoup mieux, et ça tombe bien ;-)

De retour chez moi après cet après-midi bien sympa, où j'ai appris à bien me tenir, appris les règles de sécurité importante (il faut rappeler qu'un arc est une ARME qui peut tuer...), j'ai continué un peu mes recherches et j'ai trouvé l'arc de mes rêves : un petit arc pas troooop cher, fabriqué à la main et Hongrie, pays du grand Kassaï : le cavalier de tir à l'arc actuel qui a fondé une grande école de tir à l'arc à cheval, et détient le record du monde en rapidité de tir :))
Un petit arc que j'ai choisi à une taille qui serait pratique à cheval, d'une couleur assortie à Thorgalou, ambidextre bien sur, car en tir à cheval, il faut savoir tirer des 2 côtés... ! J'ai commandé et j'ai ensuite attendu impatiemment pendant 3 semaines, que mon petit bijou et les flèches arrivent !!

Juste avant le rendez-vous éthos, mon colis est arrivé : ô joie ! Mais pas question de s'éparpiller avant de faire nos démos et puis, il fallait que je m'entraîne un peu à pieds, avant d'aller jouer à cheval. J'ai fais une toute petite dizaine de séances, à pieds, à gauche et à droite, dans mon jardin. Les progrès sont vite arrivés mais bon, à pieds dans un endroit assez petit, je ne peux pas faire de miracles et j'étais pressée de pouvoir essayer et progresser plutôt à cheval !

Mi-Septembre, après le rendez-vous éthologique, j'ai fait un première séance de présentation à Thorgal : je l'ai amené à Montana et je me suis faite une séance d'entrainement, à côté de lui, à pieds. Mon grand a sursauté très fort les dix premières minutes, à chaque fois qu'une flèche filait. Le bruit de la corde, de la flèche qui part, est vraiment sec et particulier ! Mais en récompensant bien Thorgal pour son attention, son immobilité, il s'est habitué doucement et en fin de séance, j'ai pu envoyer quelques flèches sans qu'il ne sursaute.
Retour au petit manège, j'ai rangé l'arc et nous avions fait une petite séance de travail à pieds. Côté arc, ça suffisait pour cette fois !

Quelques jours après, Joseph et moi sommes venus de nuit voir Thorgal et nous sommes allés dans le grand manège. J'avais envie de pousser un peu la désensibilisation, en particulier aux bruits soudains, qui posent problème à Thorgal. Nous avions amené des ballons et des pétards claque-doigts, achetés spécialement pour mon grand ^^
Après une petite détente, Joseph a commencé à faire péter quelques ballons, au loin, puis nous nous sommes rapprochés tranquillement. Thorgal était sur l'oeil, mais c'était plutôt lié à l'ambiance, la nuit, le vent, l'odeur des animaux sauvages, qu'aux ballons ! Après 5 minutes, il s'est détendu et nous avons fait exploser des ballons juste à côté de lui, sans qu'il ne sursaute ^^ Ca lui faisait juste redresser les oreilles... hihi !
Nous avons fait pareil avec les pétards : passé les 2 premiers clac de surprise, plus tellement de réaction !

Ravie de cette séance, je me suis refaite un soir, après une séance travail, une petite session de pétards, seule avec Thorgalou : il faisait nuit, nous étions dehors, j'envoyais les pétards, ça claquait en faisant une étincelle... Thorgal a bien sursauté et ronflé les 2 ou 3 premières fois, je l'ai bien récompensé pour son courage, j'ai continué, je me suis rapprochée doucement (bien sur au début j'étais entre Thorgal et les pétards ! progressivement, j'ai pu les claquer devant nous). Nous avons fini la séance en rentrant au pré, dans la nuit noir, et moi je balançais des pétards qui claquaient devant nous dans une belle étincelle... C'était très rigolo :)) C'est une séance qu'il faudra que je refasse car je pense que ce n'est pas totalement acquis et c'est un bon exercice, des petits pétards qui font du bruit et des étincelles, mais sans aucun danger, c'est parfait.

*****

Quelques jours plus tard, séance suivante : Joseph et moi sommes venus dans le grand manège, avec l'arc, les flèches, les ballons et nous avons fait une nouvelle séance de présentation à Thorgalou. Joseph a fait des petites vidéos alors ça me permet de vous montrer tout cela en images :)
Thorgal était super, encore un peu surpris par les flèches au départ, mais absolument pas par les ballons... curieux ^^ Nous avons fini la séance avec quelques petits tirs à cheval, à l'arrêt, et avons arrêté. C'était parfait !


 *****

Dimanche... nous ne sommes pas allés au TREC qui était prévu, car le temps était exécrable, je n'étais pas en forme, Thorgal non plus, il était mal entraîné... trop de mauvaises conditions pour que ça se passe bien, alors j'ai décidé de laisser Thorgalou tranquille, de me reposer au chaud, continuer un peu nos travaux de salle de bain...

En fin de journée, Joseph et moi sommes venus au haras et dans le grand manège nous avons fait notre première séance de tir à l'arc, aux 3 allures !! 
J'avais pris la selle car même si mon objectif est de tirer à cru et d'incorporer ça à mes spectacles, il valait mieux y aller progressivement et voir ce que ça donnait en selle. 

J'ai tiré un peu à pieds, Thorgal a sursauté le premier coup, puis il n'a plus bronché. Mon grand n'était pas trop à l'aise dans ses sabots et il est resté un peu en retrait toute la séance... En travail monté, il faisait ce que je lui demandais, il était concentré, mais je voyais bien que ce n'était pas la grande forme. Il cherchait sans arrêt à étendre son encolure vers le bas, je l'ai laissé faire bien sur, je pense qu'il a vraiment besoin de revoir son ostéopathe ! 





 

Après le tir à pieds, je me suis mise à cheval. Je n'ai pas voulu détendre Thorgal car il était bien fatigué et puis, nous allions prendre notre temps et je n'allais rien lui demander de compliqué : la détente, pour lui, ce serait la séance ! (car nous allions dans l'ordre, rester immobile, puis marcher pas mal, puis trotter, puis essayer au galop !).

A l'arrêt ça s'est très bien passé... fastoche ! 




Nous avons ensuite essayé au pas, niveau tir aucun problème, par contre Thorgal était en mode "dressage" et c'était un peu pénible : il partait sans arrêt en épaule en dedans, en appuyer, il se dandinait... toutes les dernières séances nous avions commencé et fini avec ces exercices de gym et là, mon grand ne comprenait pas trop qu'il devait simplement avancer, en ligne droite, sans se prendre la tête ni sur des déplacements bizarres, ni sur une trajectoire trop précise ! Bien sur en tire à l'arc, on dirige le cheval aux jambes.. mais là, mon grand était TROP sensible à mes jambes, il cherchait la "petite bête" :p
J'ai regretté de ne pas avoir fait de détente car cela aurait permis de revoir les directions et transitions simples à l'assiette et aux jambes, lui montrer ce que j'attendais de lui, avant d'être concentrée sur mon arc et le laisser dans le flou. Je m'en souviendrai pour la prochaine séance !! 

Après une ou deux remises en avant, Thorgal a arrêté de chercher la petite bête et même s'il était un peu étonné de devoir simplement tourner en rond sans rien faire, il fallait bien qu'il apprenne ce nouveau job :)
Au trot les tirs ça a été très bien, je m'attendais à ce que ce soit plus compliqué ! Pour tirer je me mettais en équilibre sur les étriers, je sais qu'à cru ce ne sera pas possible mais c'était un bon exercice de mise en selle, de passer en équilibre et rester debout comme ça. Un exercice qui a un peu troublé Thorgal au départ, car il n'a pas trop l'habitude non plus que je me lève comme ça sur plusieurs foulées, surtout en tournant mon buste et mes bras dans une autre direction :p 



Chaque fois que nous faisions un bon passage, avec un Thorgal régulier, des flèches tirées, nous faisions un petit arrêt-récompense :)







Nous avons ensuite essayé au galop et là, pour moi, ça a été bien plus compliqué !! J'avais pris l'habitude de prendre un peu mon temps pour tendre l'arc, tirer la flèche... Seulement au galop, si on reste en position sans tirer, comme il y a beaucoup de perturbations, la flèche s'en va de la main qui tient l'arc (la flèche est juste posée dessus, il ne faut pas la tenir). Au début ça m'a agacé et je ne comprenais pas pourquoi ma flèche tombait sans que j'ai eu le temps de tirer (elle ne tombait pas au sol, mais tombait de la main sur laquelle elle était posée et je ne pouvais donc pas tirer). En réfléchissant, j'ai compris pourquoi, sur toutes les vidéos de tir à l'arc à cheval que j'avais regardées, les cavaliers tendaient l'arc et envoyaient la flèche immédiatement : c'était là, la clef de la réussite ! 
Le problème c'est qu'à l'entrainement à pieds je ne m'étais absolument pas préparée à enchainer comme ça et je n'ai donc pas tellement pu le faire. Nous avons fini sur un ou deux tirs un peu meilleurs et j'ai arrêté : j'allais pouvoir réviser ça à la maison, avant la prochaine séance ! 






Thorgalou n'a pas l'habitude de galoper en rond comme ça, pendant plusieurs tours, alors avec son poil d'hiver, il avait bien transpiré ! Ce n'est pas grave, c'est un bon exercice et il doit de toutes façons travailler un peu son endurance. La séance n'avait pas été très longue et la nuit était douce, ce n'était pas gênant de le remettre un peu humide au pré.
Avant de mettre pieds à terre j'ai quand même redemandé quelques exercices : d'abord quelques pas d'épaules en dedans et appuyer, puis des directions et transitions toutes simples en ligne droites, aux jambes, pour que Thorgal se souvienne qu'on peut passer d'un exercice à l'autre dans la même séance et qu'il doit adapter sa sensibilité. Il a été parfait, nous avons fait un dernier départ au galop propre à chaque main, et je suis descendue. Nous avons rangé le matériel et Thorgal a eu un petit seau de floconnés. Il était content et il avait l'air plutôt satisfait d'avoir finalement vu ce que j'attendais de lui pour cette nouvelle activité. Pour le cheval ce n'est pas très compliqué et je pense que c'est même plutôt sympa car il doit simplement tenir les allures et les trajectoires : il est libre de placer sa tête comme il veut, les transitions fréquentes l'occupent et lui font du bien physiquement...

Un grand merci à Joseph pour l'intendance et pour ces très chouettes photos souvenirs :) Pas de vidéo, ce sera pour la prochaine fois !!

Je termine avec une petite photo de mes 2 chipies de chattes, à la maison, qui se battent pour savoir laquelle des 2 aura la place du milieu sur la cible :p

5 commentaires:

Tayci Ferrat a dit…

ouah super !!

Hâte de lire tout ça ! EN tout cas c'est une activité super, ça me plairait bien d'en faire ^^

Pauline a dit…

Vous êtes pleins de surprise ! :) Moi qui adore le tir a l'arc, il faudrait que j'essaie un jour :p

lunnaful a dit…

de très jolies photos !!!

Anonyme a dit…

Magnifique, c'est très intéressant le travail que vous faites ! Pouvez-vous en dire un peu plus sur l'arc que vous utilisez ? Merci et bravo !!

virginie et MArquis a dit…

Extra, tout simplement.