lundi 10 décembre 2012

Le soir du défilé de Paris, Emeline m'a invité sur facebook a un drôle de concours :

le Centaure Bourguignon

C'est un concours unique d'orientation nocturne, qui a eu lieu pendant plus de 15 ans, mais n'était plus organisé depuis quelques années. En 2013, un club spécialisé en trec et endurance a décidé de reprendre le flambeau et d'organiser à nouveau un Centaure, dans le Morvan.



Le principe ? 
100km de parcours d'orientation et de régularité, a effectuer en 2 nuits : 60km la première nuit (le samedi, 1ers départs vers 00h00, premières arrivées vers 15h - petit déj servi dans les bois vers 7h du matin, avec oeufs, bacon et compagnie !), 40km la deuxième nuit (départ le dimanche matin vers 00h00, retour vers midi).
Inutile de vous dire que seuls les irréductibles treckistes, randonneurs et de préférence fous participent à cette épreuve !! 

J'ai trouvé l'idée géniale et je dois avouer que j'en ai très mal dormi pendant 4 nuits. J'étais obsédée par l'envie de participer, et par la peur d'échouer. Thorgal n'est pas tellement fait pour les efforts intenses, c'est un cheval lourd et je ne voudrai pas le faire souffrir ou lui causer des traumatismes irréparables. D'un autre côté, je suis un peu dingue, j'adore les challenges, j'adore la nuit, j'adore le Morvan, j'aime me dépasser, j'aime les idées folles...
Coincée entre envie et appréhension, je me suis renseignée, j'ai demandé à l'organisateur du Centaure, à Véronique de St Vaulry et j'ai croisé Manuel Godin au haras. Pour eux tous, Thorgal en est capable !

Emeline a  accepté que nous le fassions en équipe toutes les 2 : nous avons baptisé notre équipe "Les Fondues Bourguignonnes" et envoyé nos inscriptions !! 

L'entrainement a donc commencé illico, le Centaure a lieu le week-end du 1er mars, ce qui laisse 3 petits mois pour être prêts. Sans que je le sache, notre première séance d'entrainement était d'ailleurs le défilé de Paris !! 

Au programme pour notre entrainement : chaque semaine, au moins 2 sorties en extérieur, une active (longs trots cadencés pour travailler l'aérobie, galops en montée pour travailler le souffle et les passages de l'aérobie à l'anaérobie - je vous explique ça après ;-)), pour travailler le coeur. Une sortie longue au pas actif, pour le muscle, le coeur, le dos, la condition physique ! Nous ferons parfois cette sortie à pieds, de manière à ce que ce soit plus facile de faire marcher Thorgal de façon active, qu'il ai le dos libre... et de manière à ce que moi aussi, je gagne en condition physique !!
Nous ajouterons chaque semaine une séance active de travail divers : ça peut être du plat, de l'attelage, du tir à l'arc... l'important étant que ce soit actif, pour que ce soit utile à Thorgal, mais que ce soit différent de l'extérieur, pour lui apporter d'autres bénéfices ! (souplesse, équilibre, muscles différents...). La 4ème séance de la semaine sera réservée à une petite séance sans objectif sportif, juste pour le moral : petits tours de cirque ou autre... Et si je viens une 5ème fois, ce sera uniquement soins, plaisir, visite de courtoisie ^^

J'ai glaner de nombreuses infos par-ci par-là et je remercie beaucoup Véronique pour ses pistes de travail. Elle va aussi me prêter un cardio, qui va me permettre de voir à quelle vitesse récupère Thorgal après les sorties actives, et voir à quelle vitesse il progresse. Un très bon outil pour savoir où on en est ! 
J'ai acheté au salon du cheval le livre "Débuter en endurance", qui ne m'a pas appris grand chose de neuf mais qui me permettra d'avoir tout sous la main.


Il récapitule précisément, entre autres infos bien sur, quels sont les différents types d'efforts possibles : 
- l'anaérobie alactique : pour un effort court et très intense : les muscles utilisent d'un coup la réserve d'énergie disponible. Cet effort, par sa courte durée, ne provoque pas l'accumulation de déchets dans l'organisme ni de traumatisme dans les muscles, si l'animal était bien échauffé bien sur). S'il dure, l'effort se transforme en anaérobie lactique.
- l'anaérobie lactique : pour un effort intense qui dure : le muscle est obligé d'aller taper dans les réserves de glucose et glycogène contenus dans les muscles et le foie. Il créé + de déchets que l'organisme n'est capable de recycler. Si l'effort dure, cela provoque un empoisonnement à l'acide lactique : atteinte des muscles, de l'organisme, ça peut finir en coup de sang. Il créé également une surchauffe que la transpiration et la ventilation ne suffisent pas à évacuer.
- l'aérobie : l'oxgêne inspiré et les réserves d'acides gras emmagasiné par l'alimentation suffisent à nourrir l'effort. Le peu de déchets produits est recyclé au fur et à mesure, la transpiration et la ventilation suffisent à réguler la température du corps. L'effort peut donc durer longtemps, sans que cela ne provoque de traumatisme, jusqu'à ce que la fatigue physique survienne.

Ce que nous allons devoir faire avec Thorgal, c'est améliorer sa condition physique pour qu'il soit capable d'entrer le plus vite possible dans un effort en aérobie, et y tienne le plus longtemps possible, mais aussi travailler un peu en anaérobie de manière à ce que son corps apprenne à travailler un peu avec la présence de déchets et d'acide lactique. Dans une forte montée par exemple, nous serons en anaérobie lactique... ce sera inévitable ! Mais sur le plat, au pas, au trot, il faudra que nous soyons en aérobie, en sachant qu'au démarrage d'un effort, ça commence toujours par de l'anaérobie, avant que le système passe en aérobie : c'est pour ça qu'en général, c'est difficile de démarrer puis, après une vingtaine de minute, on se "cale" et on a l'impression de pouvoir continuer des heures ! La transition est faite. 

J'ai hâte que le premier mois d'entrainement soit passé, pour voir si mon grand a bien progressé et si on est sur la bonne piste. 
Je ne sais pas si je vous raconterai toutes les séances d'entrainement car je n'aurai pas tellement de photos ni vidéos : je vais aussi surtout manquer de temps ! Pas facile de se fixer des impératifs, je n'en ai pas l'habitude, mais j'ai vraiment envie qu'on fasse ce Centaure, et qu'on le finisse, alors il faut s'en donner les moyens !!! 

Je remercie beaucoup les gens qui nous encouragent, qui croient en nous et j'espère que nous arriverons à aller jusqu'au bout !! Cela promet d'être une aventure incroyable où chacun d'entre nous va pouvoir approcher, effleurer puis peut-être, dépasser ses limites, physiques et mentales....

2 commentaires:

Ludivine a dit…

Encore une idée folle mais qui vous correspond tellement !! j'ai hâte de suivre tout ça !! Je crois aussi en vous et je vous souhaite plein de courage pour l'entrainement !

PS :Je ne suis plus sur facebook mais je continu à vous suivre tous les deux vous êtes géniaux ! Si jamais nous illustrons le trec attelé avec mon blond pour le dernier cavalière magazine ;-)

Tayci Ferrat a dit…

Super idée, une expérience hors du commun quand même !! En pleine nuit, il va falloir avoir les yeux partout. En tout cas, heureusement que tu as trois pour t'entrainer !! :) je vous suit avec impatience !