vendredi 11 janvier 2013


Vendredi, Thorgalou a vu un nouvel ostéopathe, Nicolas Guichard, qui débute dans le milieu. J'étais et je suis encore très attachée à l'ostéopathe que Thorgal voyait jusqu'ici, Marie-Odile Sautel, une ostéopathe vraiment douce, expérimentée, douée ! Seulement elle ne vient plus au haras et je dois dire qu'après avoir amené Thorgal la voir 4 fois en van, j'ai soudain été prise d'un gros ras le bol... à chaque fois cela me demande une demie-journée, 2h30 de van pour Thorgalou, c'est compliqué de fixer les rendez-vous... alors, en entendant parler de tous les ostéopathes qui viennent régulièrement au haras, j'ai réalisé que ce n'était pas une solution viable à long terme de trimballer tout le temps Thorgalou, et j'ai décidé d'essayer de bosser avec quelqu'un d'autre. Nous allons regretter Marie-Odile, mais nous aurons sans doute l'occasion de la voir encore et puis, nous allons peut-être découvrir un nouveau bon ostéo !

Cette première visite avec Nicolas s'est très bien passée, je me doutais que Thorgal n'était pas spécialement bloqué mais cette manie de mettre son postérieur droit au repos m'inquiétait un peu. Après observation, visuelle et tactile, Nicolas a trouvé deux tensions, l'une au niveau des lombaires, l'autre au niveau des cervicales. Pas grand chose d'important, Thorgalou a été manipulé, massé, pendant plus d'une heure, mon grand est un impatient qui s'ignore alors entre l'envie de se rouler, l'envie de se gratter, il a été un peu pénible, moi je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer !! "Thorgal non", "Thorgal non".... ^^
Nicolas n'a rien trouvé au niveau du postérieur droit, il pense que c'est peut-être tout simplement une habitude que Thorgal a pris. C'est possible, parfois je le vois se poser sur l'autre pied alors de toutes façons, ça ne doit pas être une question de douleur... Je me demande aussi toujours si ce n'est pas moi qui lui ai appris, car en lui apprenant à s'arrêter au carré, il devait toujours ramené ce postérieur là en dernier et du coup, il ne s'appuyait pas vraiment dessus. Comme je récompensais à ce moment là... qu'en a-t-il déduit ? Dans le doute, sur les dernières séances, je lui demande un arrêt au carré AVEC UN APPUI SUR LES 4 PIEDS, hihi, pauvre Thorgal, ça devient compliqué ! Mais je crois qu'il commence déjà à piger... ^^
On verra, après, s'il change d'habitude, ou s'il persiste à le laisser au repos (cf photo ci-dessus... ^^).

Joseph a pris quelques photos de la séance, merci à lui !! Du coup, je vous laisse regarder...




"Aïeeee ma queue !!!" (en vrai, Thorgal baillait juste :p)

Fin de séance, Thorgalou a ENFIN eu le droit de se rouler !! Depuis le temps qu'il en rêvait ! Et une fois couché, il a réalisé son deuxième rêve du jour : se gratter les fanons ! Monsieur a profité d'être allongé pour faire ça tranquillement, sans avoir besoin de se porter sur 3 jambes... pas bête, le loulou ^^
Vu la force avec laquelle il se mord les pâturons, je ne suis pas étonnée de trouver régulièrement des petites croûtes à soigner !! 

Scrontch, scrontch, scrontch.. ça démange !


Nicolas m'a remis une feuille récapitulant ce qu'il avait trouvé et fait avec Thorgal, il m'a donné ses quelques préconisations pour le travail sur les jours à venir, puis est allé s'occuper des autres chevaux qui attendaient.
Moi j'ai donné à Thorgalou son petit seau de floconnés, je lui ai mis du lait "pyodermite" pour la gâle de boue aux endroits où il se grattait, ainsi que sur les quelques croûtes que j'ai trouvé dans ses fanons...

Puis nous sommes rentrés au pré, avec la mission : aller fouiller le foin. Plusieurs chevaux au haras ont déclaré des soucis de foie, j'envisage de demander une prise de sang pour Thorgal, car en fait, tous les chevaux qui ont eu une prise de sang ont montré des problèmes de foie... autrement dit, il est possible que tous les chevaux du haras soient impoisonnés, certains d'avantage que d'autres. Nicolas a souligne qu'au haras, beaucoup de chevaux, dont Thorgal, avaient les muqueuses un peu pâles. 
Le haras est en train de faire analyser l'eau, l'herbe, le foin... pour trouver ce qui cloche. Pour l'instant aucun résultat concret, ils ont commandé un foin qui vient d'ailleurs, en prévention. On espère tous que la cause de ces empoisonnements va vite être trouvée, car c'est très inquiétant...
En allant fouiller dans le foin, j'ai essayé de voir si je trouvais des mauvaises herbes, en particulier du Séneçon de Jacob, une plante qui est de plus en plus répandue en France, toxique de façon irrémédiable pour les bovins et les chevaux. Les chevaux ne la mangent pas quand elle est fraîche, mais ils se font avoir quand elle est séchée dans le foin, toujours aussi toxique.

C'est la crise... "ostéo payé, foin au dîner" ! :p
Bref, mes fouilles ont intrigué Thorgal qui a fini par se mettre à manger, après m'avoir rejoint au galop (je ne sais pas encore si la visite ostéo lui a fait du bien, mais en tous cas, elle ne lui a pas fait de mal !! :)), mais je n'ai vraiment rien trouvé de louche, le foin paraissait nickel, propre, sec... Affaire à suivre....

2 commentaires:

deli78 a dit…

j'adore la photo quand Thorgal baille et que le gars lui tire la queue !

Tayci Ferrat a dit…

la séance ostéo c'est toujours un bon moment pour les chevaux, mêmes si les exercices et étirements sont parfois dur dur ^^ ça a même tendance à les faire planer !!