mercredi 17 juillet 2013


Ce soir, petite séance à cru et sans licol, où mon but était de continuer à progresser sur nos exercices de PTV, sans me tenir à la crinière ^^
C'était la fin de journée et nous avons monté un slalom et un petit obstacle sur le playground à Montana : un endroit qui motive toujours beaucoup Thorgal ! 


Je n'ai pas pris le temps de faire une détente sérieuse car nous venions de marcher 15 minutes en main et courir un peu : physiquement, ce n'était pas utile, par contre j'ai négligé le côté "mental" ^^ Thorgalou était super motivé et il aurait été pas mal de le "connecter" un peu plus à moi avant de commencer directement les exercices, car du coup, mon grand s'est mis à anticiper à fond. Trop motivé par le lieu, le moment de la journée, et le fait de savoir exactement ce qu'il avait à faire, il m'a surpris en faisant le premier slalom au galop à fond... mais parfaitement !! Bon, cela m'a amusé, je l'ai récompensé, nous sommes allés sur le petit obstacle : mon grand a pris le galop de bon coeur et m'a fait un très joli saut, un peu haut et large par rapport à ce qu'il y avait à sauter ! 

J'ai commencé à me demander si je n'étais pas en train de perdre le contrôle lorsque nous avons repris le galop : Thorgal m'a amené sur le slalom sans que j'ai mon mot à dire... et lorsque je lui ai demandé de s'arrêter, il n'a répondu qu'une fois le slalom derrière nous. Euh.... je sais que c'était de la bonne volonté, mais ça devenait un peu embêtant ! J'ai fait un tour de carrière (par l'extérieur :p) pour ne pas arrêter Thorgal dans la même direction que d'habitude : le fait de toujours faire les difficultés dans le même sens, peut lui donner envie de me ramener à fond dans la zone de "confort". Le problème à cet endroit, c'est que la pelouse est en pente, et c'est un peu plus délicat de faire les sauts et slaloms en descente qu'en montée !
Après ce tour de carrière, j'ai redemandé le départ au galop, bien décidée à avoir le contrôle. J'ai demandé à Thorgal de ralentir (il était encore parti à fond), "Allôoooo Thorgalouuuu", personne... je l'ai arrêté, j'ai demandé quelques pas de reculer, nous avons refait un départ au galop, il est parti aussi vite que les autres fois. Je commençais à être inquiète : mon grand ne me prend jamais la main et même si c'est de la bonne volonté, il n'est pas question que ça commence aujourd'hui !! C'est bien trop dangereux, quand je suis à cru, sans licol, et un arc à la main (bon là je n'avais pas l'arc, mais c'est le but !). Bref, voyant qu'il repartait fort, j'ai demandé l'arrêt net, pas de réponse, je lui ai mis une belle baffe sur la joue avec la badine : la "punition extrême" que j'utilise quand il ne répond pas à mes demandes et que je ne peux pas le laisser faire ! Mon grand s'est arrêté net et il a fait au moins 10 tours sur lui-même... il avait peur d'en prendre une autre. Je suis restée accrochée là-haut à attendre que ça se passe, quand il a stoppé ses pieds je lui ai fais une caresse. Thorgal était très surpris de se faire punir de la sorte, car il s'amusait bien à foncer sur les exercices et je crois qu'il n'avait pas vraiment saisi mon mécontentement grandissant : il n'était pas assez connecté sur moi, il était connecté sur les exercices ! Cela m'a rendue triste de le décevoir, mais je me dis que je n'avais pas trop le choix : il est impératif qu'on puisse s'amuser ENSEMBLES et il ne doit pas ignorer mes demandes sous pretexte qu'il s'amuse. Je m'en suis voulue de ne pas avoir fait une détente correcte... J'ai hésité à remettre le licol et je me suis dis qu'après cette explication un peu brutale, il allait sans doute faire plus attention à moi.
J'ai demandé à Thorgal de marcher, et nous avons fait pendant dix minutes, des transitions : pas/arrêt net, trot/arrêt net... chaque arrêt était demandé à l'assiette, mais si ça trainait je prenais fermement la cordelette. Chaque arrêt était suivi de quelques pas de reculer : après tout, l'arrêt n'est que l'étape intermédiaire entre le pas et le reculer, et un cheval qui s'attend à devoir reculer, s'arrête toujours plus vite ;-)
Nous avons continué avec quelques départs au galop/arrêt net : j'avais retrouvé mon bon élève de Thorgalou, attentif à moi et léger à mes demandes. Bien sur je l'ai bien récompensé à chaque bonne exécution...

Nous avons finalement refait un slalom au galop, raté au premier essai car j'ai voulu vérifier que j'avais toujours le contrôle et lorsque j'ai demandé à Thorgal de ralentir en plein milieu, il a relevé la tête soudainement et a pivoté sur le côté... je crois qu'il a eu peur d'avoir mal fait et de se reprendre une baffe ! Je n'ai rien dit à sa réaction : je n'allais pas le punir, car c'était une "bonne" réaction (il était à l'écoute et à l'affût de ce que je pouvais faire/demander), je n'allais pas non plus le récompenser car je n'avais pas demandé une réaction si forte ^^ Nous avons recommencé le slalom tout de suite et mon grand a été parfait : super ! 


Nous avons ensuite laissé le slalom de côté et avons travaillé le saut : premier saut au galop, j'ai lâché la crinière, confiante, et Thorgal a décollé si tôt et si haut que je me suis prise un taxi monumental !! S'il n'avait pas dévié un peu après l'obstacle, j'aurai pu me rattraper, mais là, pouf, une belle gamelle sur la pelouse... y avait longtemps :p Avec Thorgalou, je ne tombe pas souvent, mais toujours en sautant... c'est ça d'expérimenter des trucs et d'apprendre seule sans avoir assez de niveau :p
Je suis remontée dessuite et nous avons ressauté deux fois au galop : il m'a fait à chaque fois des sauts énormes, une foulée plus tôt que ce qu'il me fait depuis toujours. Je me suis prise encore un ou deux beaux taxis... Ce n'était pas facile de suivre des sauts comme ça ! Je ne pouvais pas lui reprocher de bien sauter, il avait l'air de s'amuser et puis, il ne me prenait pas la main, il faisait "juste" des gros sauts. Moi je n'ai plus laché ma crinière, sinon je me serai vautrée chaque fois ! 

Quelle fière allure... superbe !!
 Après l'obstacle, comme nous étions contre la butte, Thorgal savait que nous tournions à gauche alors il avait tendance à anticiper le virage. J'ai décidé de finir la séance sur des sauts plus mesurés et bien droits : nous sommes venus sauter plusieurs fois au petit trot, et après la barre j'ai demandé à Thorgal de continuer bien droit sur 20m, avant de l'arrêter, le récompense, puis tourner pour revenir. Il a fallu plusieurs sauts et Thorgal anticipait si fort le demi-tour qu'à la réception des premiers essais, il relevait la tête et faisait un zigzag, surpris de voir ma badine lui barrer la route vers la gauche ! Avec ça, je vais avoir une super assiette... :p
Dernier saut, c'était mieux, je lui ai demandé de continuer un peu plus loin, je l'ai arrêté, récompensé et je lui ai demandé de faire demi-tour dans l'autre sens, vers la droite, donc la tête vers la butte ! Il a été surpris, et c'est très bien ^^
Pour finir, je suis allée le faire marcher et trotter un peu au milieu du slalom, mais surtout sans suivre le tracé du slalom : nous avons fait des voltes, demi-voltes, demis-tours, en ignorant les plots. Je me suis rendue compte que Thorgal était vraiment branché slalom car chaque fois qu'on passait près d'un plot, il voulait m'amener sur le plot suivant : un cheval qui connait TROP son travail :) J'ai donc continué à le promener au milieu des plots dans tous les sens, jusqu'à ce qu'il oublie son slalom, son tracé, et soit vraiment attentif à mes demandes. 


Nous avons arrêté la séance là-dessus, c'était un peu dur d'avoir autant de "soucis" en une seule fois, même si je sais que j'avais une grosse part de responsabilité ! D'ailleurs, il n'y avait pas tant de problème, le seul étant que Thorgal, sur-motivé et au courant de ce que j'allais lui demander, a anticipé à fond les exercices. J'ai repensé au fait que j'installe souvent mon slalom au même endroit, que je le récompense toujours très fort, que nous avons beaucoup travaillé ça dernièrement. Thorgal adore bosser le PTV, je le sens, et moi aussi ! Il connait son travail et il a envie de le faire, il avait une impulsion extraordinaire ce soir et c'est dommage que je n'ai pas pris le temps de bien le connecter en début de séance, car nous aurions pu vraiment nous amuser, ensembles ^^ 

 

Ce que je retiens de cette séance, c'est que je ne dois pas négliger la détente "mentale" en début de travail, je ne dois pas installer mes difficultés trop au même endroit, surtout des difficultés qu'il connait si bien. Je dois prendre l'habitude de passer dans le slalom sans que nous le fassions forcément. Et quand je veux faire le slalom : je dois continuer à dire "slalom" pour prévenir Thorgal, et le laisser faire !!! Il connait son boulot PARFAITEMENT et me le fera les doigts dans le nez !!!! :)

Pour le saut, je pense que ses décollages énormes étaient exceptionnels et je ne suis pas trop inquiète. Si jamais ça devient une habitude, je ferai quelques séances avec une ou deux barres de réglages devant le saut, pour l'inciter à arriver sur la bonne foulée et me faire un saut normal :p
Un immense merci à Joseph pour les superbes photos, et à mon bon cheval, si motivé et si doué...

Ca, c'était... 2 secondes avant que je finisse par terre :p
J'avais laché la crinière et j'attendais la foulée suivante...
Décollage imminent... "Euh, Thorgal, y a que 20 cm là, redescends !!"

Le saut à cru, ça commence à gérer. Mais le "sans les mains", y a du boulot..
...surtout quand mon super-cheval décide de sauter haut et méga large !!
Trop motivé, c'est dingue, ça :)

3 commentaires:

Lyc a dit…

Elles sont magnifiques ces photos !
J'ai toujours beaucoup de plaisir à lire vos aventures :)

Tayci Ferrat a dit…

Trop belles les photos :D

koonkoontchek a dit…

Merci beaucoup !! Je les adore aussi... qu'il est beau mon Thorgalou ! :)